Comment bien démarrer la présentation de votre blog ou de votre site web pour que votre trafic explose…

Comment bien démarrer la présentation de votre blog ou de votre site web pour que votre trafic explose…

Vous avez un site ou un blog, et vous avez besoin de (faire) parler de lui un peu partout. Dans un maximum d’endroits.
Pourquoi ? Pour attirer du monde dessus tout simplement.
En effet, un peu comme lorsque vous voulez vous rendre à un entretien d’embauche :
AVANT de pouvoir passer votre entretien, vous devez d’abord écrire une lettre de motivation qui doit donner envie aux recruteurs de vous recevoir.
Pour un blog ou un site web, c’est exactement pareil.
Pour faire venir du monde dessus, vous devez avoir un texte de motivation qui va “motiver” les gens à cliquer sur votre lien (où qu’il soit) pour venir voir ce qui se passe chez vous.
Positive businesswoman doing a presentation
C’est ce qu’on appelle la présentation de votre blog que l’on doit trouver un peu partout sur la toile.
Et pour que ce texte soit lu, il faut bien le démarrer.
Découvrez ci-dessous une astuce de copywriter imparable pour FORCER les lecteurs à s’intéresser sérieusement au texte de présentation de votre site.
Cet article fait partie de mon défi du mois de décembre, et il constitue donc la “suite” de l’article que Nassim Amisse, du blog e-Methodologie a écrit sur le blog du Calendrier de Noël Marketing, et qui s’intitule :
“Votre site web passe chaque jour
des entretiens d’embauche ! Est-il prêt ?”
Il y parle des 4 règles majeures à respecter pour réussir un entretien d’embauche, et comment vous pouvez vous servir de ces règles pour améliorer les performances de votre blog ou de votre site web.
Cet article constitue donc la règle ZÉRO (puisqu’elle intervient avant tout le reste) de tout blog qui veut se faire connaître efficacement.
Comment bien démarrer votre présentation
Oui, il faut bien démarrer votre présentation par quelque chose. Une phrase, un mot, une image…
Et ces premiers mots sont d’autant plus importants que ce sont eux qui vont déterminer si le lecteur va lire votre présentation en entier ou pas et s’il va cliquer.
Il va donc falloir être attractif, et ce dès vos premiers mots.
Mais attention : Il y a une grande différence entre une page de vente ou une annonce et une présentation de blog ou de site web.
En effet, votre présentation ne doit pas être racoleuse, ni employer un langage trop promotionnel au risque de décourager les éventuels visiteurs.
Mais elle ne doit pas non plus être trop “commune” ni “cliché”, c’est à dire pleine de banalités dont tout le monde se moque.
Et pour éviter de tomber dans la banalité justement, il existe une petite astuce que j’emploie pour attirer l’attention sur mes présentations, en sortant un peu le lecteur de sa torpeur.
Les démarrages communs
Voici donc quelques démarrages “communs” possibles :
Ce blog propose…
Le blog pour…
Un blog qui…
Sur ce blog, vous trouverez…
Un blog qui vous indique…
Un blog qui vous propose…
Apprenez à… grâce à ce blog, qui vous montre comment…
Un blog qui vous apprend à …
Vous serez d’accord avec moi, ces démarrages sont bien, mais ils manquent de peps et d’attraction.
On est toujours plus ou moins obligé de démarrer une présentation comme ça, mais vous conviendrez qu’il faut également rajouter quelque chose pour donner un peu plus envie.
Mais également pour vous démarquer des autres présentations, surtout si vous n’êtes pas seul sur la page.
L’astuce
L’astuce consiste à RAJOUTER un qualificatif à votre blog (ou à votre site web) afin que cela crée une image positive, insolite ou intrigante dans la tête de celui qui lit votre prose, et ce dès le début de la lecture.
Voici donc les mêmes démarrages que ci-dessus en employant l’astuce de la qualification :
Ce blog parfaitement insolite propose…
Le blog totalement décalé pour…
Un blog tout sympa qui…
Sur ce blog reposant, vous trouverez…
Un blog de débutants qui vous apprend à…
Un blog pour les fous de… qui vous propose…
Apprenez à… grâce à ce blog destiné aux …, qui vous montre…
Un blog réservé aux … qui vous apprend à…
Bien évidemment les qualificatifs ci-dessus sont interchangeables parmi les phrases , et vous vous doutez bien aussi qu’il en existe des centaines d’autres.
Le but est surtout d’attirer l’attention.
Et si vous arrivez à faire sourire le lecteur avec vos premiers mots, alors vous avez 9 chances sur 10 pour qu’il clique sur votre lien.
Attention : Le but est de faire sourire. Pas de passer pour un gros lourdingue vulgaire, je préfère le préciser.
Vous pouvez donc vous lâcher dans vos qualificatifs. En restant raisonnable et cohérent avec le sujet et l’ambiance de votre blog.
Il ne s’agit pas de mentir à vos futurs lecteurs sur ce qu’est réellement votre blog ou votre site web, car s’ils découvrent après coup que vous avez un peu fabulé, ils s’en iront aussi vite qu’ils sont arrivés.
Voici donc encore quelques exemples.
Le blog…
… dont on parle à la TV
… préféré des français
… qui a fait trembler Bill Gates
… strictement réservé aux…
… dont tout le monde discute / parle
… qui anime toutes les discussions entre amis
… qui fait la pluie et le beau temps chez…
… pour ceux qui n’ont pas peur de…
… qui a fait perdre 25 kilos à Jeanne Mas…
… qui a tenu le top de Twitter pendant 4 jours…
… qui provoque des crises d’hystérie collective…
… qui fait sortir les renards de leur cachette
… préféré des ados révoltés…
etc…
Vous l’aurez compris, en indiquant un qualificatif insolite, drôle, ou même simplement précis, vous sortez le lecteur de sa torpeur car vous le forcez à créer une image ou une interrogation dans sa tête (est-ce que c’est pour moi ?).
Et le format relativement court de votre présentation fait qu’en cas d’indécision, le lecteur va cliquer sur le lien “juste pour voir” si votre blog s’adresse bien à lui. Sans même forcément lire la suite.
Bref, cette petite astuce, si elle est bien employée, provoque généralement un taux de clic assez exceptionnel sur le lien de votre présentation, surtout qu’elle est relativement peu utilisée – en tout cas pour le moment.
A vous de jouer !
Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : Trouver LE qualificatif qui décrit le mieux votre blog et surtout son ambiance.
N’employez surtout pas de superlatifs du genre “génial”, “merveilleux”, “redoutable”, “prodigieux”, “le meilleur”, “fabuleux”, etc…
C’est du cliché, et ça fait bien trop commercial pour attirer les gens.
Pour Copywriting Pratique par exemple, j’emploie fréquemment le terme “Tout sympa” ou “à l’ambiance sympa”, par rapport aux discussions qu’on a avec les commentaires, et parce que j’essaye de faire des articles qui ne sont pas trop formels ou trop sérieux. Mais je peaufine et je teste.
Et pour votre blog ? Qu’en est-il ? Quel pourrait être le qualificatif idéal ?
Trouvez-le, et incorporez-le à votre première phrase de présentation. Vous verrez alors votre taux de clic augmenter, pour autant que la suite soit adaptée.
Mais à propos de cette suite, on verra ça plus tard dans 2 autres articles.
Dans le premier, je vous donnerai un plan en 4 points pour construire une présentation performante, et dans le deuxième, je vous expliquerai comment adapter votre présentation en fonction de l’endroit où elle se trouve.
D’ici là, si vous avez besoin d’aide pour qualifier votre blog, les commentaires sont là pour ça 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Paiement terminé

Félicitations, votre paiement est bien terminé !