Les étiquettes de WORDPRESS : Comment ça fonctionne ?

Les étiquettes de WORDPRESS : Comment ça fonctionne ?

Intégrer quelques mots clés à la fin d’un article peut avoir un vrai intérêt pour établir des sélections d’articles pertinentes pour vos lecteurs. Sur WordPress, on appelle ces mots clés les « étiquettes » ou les « tags » (qui est la traduction anglaise). Dans cet article, je vais vous apprendre à les utiliser d’une manière qui soit utile à vos lecteurs.

A quoi servent les étiquettes sur WordPress ?

Quand on crée son blog, on définit quelques grands thèmes sur lesquels on va s’exprimer, qui constitueront les catégories principales du blog. Sur ce blog par exemple, il y a « Créer un blog », « Gagner du trafic », etc. Souvent, ces catégories restent assez vastes et on aborde une multitude de sujets à l’intérieur. Par exemple, créer un blog implique de nombreux aspects comme le design, le paramétrage, l’installation de plugins, etc.

Grâce aux étiquettes, vous pouvez donner à vos lecteurs la possibilité de trier vos articles de manière beaucoup plus fine.

Pour vous aider à mieux comprendre le rôle des étiquettes, je vais prendre un exemple. Visitez ma page sur le référencement naturel. Elle rassemble tous les articles du blog consacrés au SEO et propose un texte en haut de page qui explique dans les grandes lignes ce qu’est le référencement.
Pourquoi créer une étiquette pour cette thématique plutôt qu’une catégorie ? Tout simplement parce que le référencement est un sujet transversal, qui concerne à la fois le code, la rédaction, les liens que l’on peut créer avec d’autres sites, la stratégie qu’on met en place sur son blog…

C’est donc un moyen de regrouper des articles issus de nombreuses rubriques différentes du blog.

Les tags peuvent devenir un véritable outil de recommandation sur votre blog, qui vous permet de compiler pour vos lecteurs des sélections d’articles pertinentes que vous pouvez présenter en quelques mots. Plus un blog s’enrichit, plus ces sélections gagnent en intérêt.
Voici deux autres exemples d’utilisation :

  • Livres de plus de 600 pages : sur mon blog culture, j’ai mis en place des tags basés sur la longueur des livres critiqués. Ainsi, le lecteur à la recherche d’un « gros pavé » peut cliquer sur le mot-clé « Livres de plus de 600 pages » pour voir tous ceux dont j’ai parlé sur le blog.
  • Parcs et jardins : sur mon blog voyage, j’ai aussi créé des étiquettes transversales : par exemple, l’étiquette « Parcs et Jardins » rassemble les parcs que j’ai pu visiter, indépendamment du pays où ils se trouvent.
Les étiquettes sur WordPress, un véritable outil de recommandation
LES ÉTIQUETTES SUR WORDPRESS, UN VÉRITABLE OUTIL DE RECOMMANDATION

Comment choisir les bons tags sur WordPress ?

Quand on choisit ses étiquettes, il faut se poser 4 questions :

Est-ce que je vais reparler de ce sujet un jour ?

Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes pas obligé d’inclure des mots clés… car si un mot clé ne figure que sur un seul article, il n’a pas d’utilité. A l’inverse, si vous abordez un thème dans plusieurs articles, mettre ce thème comme étiquette permettra à vos lecteurs de le trouver plus facilement.

Est-ce que ce sujet peut intéresser mon lecteur ?

Le but d’une taxonomie est d’offrir au lecteur la possibilité de cibler plus finement ses lectures. Il faut donc que les mots clés choisis correspondent à des attentes du lectorat.
Exemple : un photographe présente sur son blog son matériel photo : ses objectifs, ses boîtiers, etc. Un lecteur passionné peut avoir envie de retrouver toutes les photos prises avec tel objectif, auquel cas le mot clé « Objectif Canon 24-105 IS » par exemple devient très pertinent. On peut aussi imaginer le mot clé « Canon » pour retrouver tous les posts du blog qui parlent de cette marque.

Sur quoi dois-je mettre l’accent ?

Mettre des mots clés à la pelle n’a pas d’intérêt et est même une mauvaise pratique en matière de référencement (on appelle ça le « keyword stuffing » = bourrage de mots clés). Il est donc préférable de miser sur quelques mots clés très pertinents plutôt que sur une liste interminable.

Est-ce que mon mot clé a un sens si je le sors du contexte ?

J’ai vu des blogs utiliser des mots clés du type « article un Américain à Paris »… pour décrire un article parlant du film Un Américain à Paris. C’est un mot clé qui n’a pas de sens si on le sort du contexte. Le mot clé « Un Américain à Paris » peut avoir un sens si vous avez parlé du film, de l’œuvre de Gershwin, de la comédie musicale parisienne, etc.

Comment créer des étiquettes concrètement ?

Pour parvenir à ce résultat, il faut trois choses :

  • Définir des tags pour chaque article.
  • Personnaliser la description de ce(s) tag(s) quand vous commencez à avoir plusieurs articles qui y sont rattachés. Je vais vous apprendre à le faire.
  • Afficher cette description sur votre blog pour qu’elle serve de « guide » à vos lecteurs.

Définir les tags de son article

Quand vous rédigez un article sous WordPress, vous voyez dans la colonne de droite un encart « Étiquettes ». Il suffit d’y entrer vos mots clés séparés par une virgule puis de cliquer sur « Ajouter ». Vous constaterez par la suite qu’en entrant les premières lettres d’un mot déjà utilisé par le passé, WordPress le détectera automatiquement. Pratique pour éviter d’utiliser 2 orthographes différentes pour un même mot clé (exemple : « mot clé » et « mot clef ») !

Utiliser les mots clés sur WordPress
J’AVOUE, J’AVAIS UN PEU FAIM QUAND J’AI ÉCRIT CET EXEMPLE.

Si jamais cet encart « étiquettes » ne s’affiche pas, cliquez sur « Options de l’écran » en haut à droite de votre page et cochez la case « Etiquettes ».
Options de l'écran - Afficher les étiquettes sur WordPress

Pour bien mettre en valeur les mots clés…

Je vous conseille vivement de faire commencer chaque mot clé par une majuscule.

En effet, par défaut, ce mot clé servira de titre à votre page dans les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux lorsque la page est partagée. Regardez sur ces deux exemples : le premier site a utilisé un mot clé commençant par une majuscule, contrairement au second. Le premier titre paraît beaucoup plus naturel et donne donc plus envie de cliquer.
Affichage des tags WordPress sur Google

Personnaliser la description de ses mots clés

Dans le menu « Articles » de WordPress, allez dans la rubrique « Etiquettes ». Vous arrivez sur une page listant tous les mots clés de votre blog avec, pour chacun, un « total ». Ce total correspond au nombre d’articles utilisant le mot clé en question. En cliquant sur le titre de la colonne « Total », vous pouvez classer vos mots clés du plus utilisé au moins utilisé, ce qui va nous être très utile.

Exemple d'étiquette WordPress
EXEMPLE D’ÉTIQUETTE WORDPRESS

Si vous avez le temps, vous pouvez rédiger une description pour chaque mot clé. Pour ma part, j’attends qu’ils aient été utilisés au moins 5 fois pour le faire. Passez votre souris sur l’étiquette, vous verrez alors un menu s’afficher. Cliquez sur « Modifier ».
Vous pouvez alors définir :

  • Le nom du tag : c’est celui qui s’affichera dans le titre de la page.
  • L’identifiant : c’est celui qui servira dans l’adresse de la page.
  • La description : elle vous permet de présenter les articles liés à ce tag. C’est l’occasion d’utiliser des expressions pertinentes pour votre référencement naturel…

Voici par exemple à quoi ça ressemble chez moi pour le tag « WordPress » :

Description de l'étiquette WordPress sur No Tuxedo
DESCRIPTION DE L’ÉTIQUETTE WORDPRESS SUR NO TUXEDO

Je regarde assez régulièrement le total des articles par tag. Si je constate au bout d’un certain temps qu’un mot clé n’est utilisé qu’une seule fois et que je n’ai pas l’intention d’en reparler, je le supprime. Ça évite de conserver des mots clés peu pertinents.
A l’inverse, ça donne parfois des pistes de sujets à traiter quand on réalise qu’il y a une thématique qu’on a sous-exploitée.

Utiliser du HTML dans les descriptions

Comme le montre la capture d’écran ci-dessus, on peut tout à fait personnaliser la mise en forme de la description, par exemple pour y inclure des sous-titres ou du gras. Si vous ne pouvez pas le faire par défaut, vous pouvez ajouter la ligne de code suivante dans le fichier functions.php de votre thème WordPress. Pensez à faire une sauvegarde avant toute modification !
remove_filter('pre_term_description', 'wp_filter_kses'); // Autoriser le HTML dans descriptions de tags

Si vous utilisez le plugin WordPress SEO de Yoast

Vous pouvez aller plus loin et paramétrer également :

  • Le titre SEO : c’est le titre de la page qui s’affichera sur Google mais aussi le titre de l’onglet dans votre navigateur Internet.
  • La description SEO : c’est la description de la page que vous verrez sur Google sous le titre de l’article.

Par exemple :

Personnaliser title et meta description des étiquettes sur Yoast
PERSONNALISER TITLE ET META DESCRIPTION DES ÉTIQUETTES SUR YOAST SEO

Si vous souhaitez choisir pour chaque étiquette si elle est référencée ou pas, trouvez l’option « Meta robots index » et choisissez « Index » dans le menu déroulant (pour que vos pages de tags soient indexées) ou « No index » (pour que les moteurs de recherche ne les indexent pas).

INDEXER UNE ÉTIQUETTE OU PAS

Vous pouvez également prendre une décision à l’échelle de tout votre blog. Dans votre menu SEO > Titres & Métas, allez dans l’onglet « Taxinomies » et jouez sur le réglage Index/Noindex, qui deviendra le comportement par défaut du blog.

ÉTIQUETTES SUR YOAST SEO

Le paramètre « %%tag%% » indiquera le nom du tag en guise de balise title et le paramètre « %%tag_description%% » récupère le début de la description personnalisée que vous avez rédigée, si elle existe, afin d’en faire une meta description.

Je vous conseille de ne pas indexer les étiquettes sauf si ces pages regroupent un volume très conséquent d’articles et si elles ont été parfaitement optimisées, avec une description pertinente.

Pour en savoir plus sur Yoast SEO, n’hésitez pas à consulter ce tutoriel qui vous apprend à paramétrer le plugin.

Aller plus loin : afficher et personnaliser les étiquettes

Pour bien tirer profit des tags, il faut évidemment qu’ils s’affichent sur vos articles mais aussi que chaque page dédiée à une étiquette affiche la description de l’étiquette. Certains thèmes le proposent par défaut mais si votre thème n’est pas optimisé pour le faire, j’ai rédigé des articles complémentaires qui devraient vous aider :

  • Comment afficher des étiquettes sur vos articles ?
  • Comment afficher la description des étiquettes ?
  • Comment personnaliser l’apparence des étiquettes sur WordPress ?

Les étiquettes, un outil précieux au service du lecteur

Pour tirer profit au maximum des étiquettes, vous devez les intégrer à vos articles en leur donnant une utilité à part entière. Par exemple, si je parle de WordPress, je peux tout à fait faire un lien sur le mot « WordPress » comme je viens de le faire, qui vous donne accès à tous les articles que j’ai publiés sur le thème de WordPress…
On peut aussi en profiter pour gagner des abonnés à sa newsletter ou à son flux RSS. Par exemple, quand un mot clé ne comporte pas de description ou ne donne accès qu’à une toute petite sélection d’articles, vous pouvez tout à fait afficher un message qui invite les visiteurs à s’abonner au blog pour recevoir les futurs articles. Une manière de ne pas les laisser sur une déception !

Une description de tag par défaut
UNE DESCRIPTION DE TAG PAR DÉFAUT

Nous évoluons dans un univers où la masse d’informations disponibles est gigantesque. Je crois que le pouvoir réside dans les mains de celui qui peut trier et valoriser cette information correctement. Les tags sont à mes yeux un outil très puissant pour y parvenir à l’échelle de votre blog.
Alors n’hésitez pas à faire preuve de créativité car selon votre thème de blog, vous pouvez exploiter le système de taxonomie d’une manière très riche pour vos visiteurs. Ça vous donne des idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Paiement terminé

Félicitations, votre paiement est bien terminé !